Nosy Be, Nosy anciennement appelé Assada ou Manitra, est une île au large des côtes de Madagascar. Son nom signifie en malgache "La grande Ile".

 

Géographie

Situé à environ 10 km au large de la côte nord-ouest de Madagascar, Nosy Be est une île d'origine volcanique. Sa surface est environ 325 kilomètres carrés,la longueur nord-sud est d'environ 26 km et la largeur est-ouest d'environ 20 km. Nosy Be appartient à la province d'Antsiranana, capitale de l'île est la période Andoany, qui est caracterisé par ses maisons et habitations du période coloniale (ancien Nom de l'île et mais encore utilisé actuellement: Hell-Ville).

Il rêgne ici un climat chaud et humide, la température entre 25 et 30 ° C et en période saison sèche de juin à août,la température tombe rarement en dessous de 21 ° C, contrairement à l'haut plateau de Madagascar la température tombe à 5 ° C. Nosy Be possède son propre micro-climat, même pendant la saison sèche, il pleut souvent, généralement la nuit, ce qui en donne un vert luxuriant sur le paysage de l'île.

Dans la réserve naturelle de Lokobe, qui a été créé en 1923 et a une superficie de 740 hectares,on y trouve encore la forêt tropicale primaire d'origine avec des arbres géants Canarium madagascariensis et Potameia crassifolia, qui peuvent atteindre une hauteur de40 m. e plus haut sommet de l'île est Lokobe et pointe à 450 mètres . Dans les cratères volcaniques, on trouve onze lacs de cratères se sont formés et où des crocodiles vivent.

La population

L'île a 60.000 habitants, appartiennent en majorité à la plus FOKO (groupes ethniques) du Sakalava. Les lacs de cratère sont considérés comme la monde de leurs ancêtres et sont donc sacré: les "Fadys" (interdit) sont pris en compte:. Qui veut approcher, doivent aller pieds nus, doit être vêtu seulement d'un sarong et ne pas porter de couvre-chef.

Economie

L'île est considérée comme le lieu touristique le plus développée de Madagascar. Sur Nosy Be, il y a plusieurs hôtels au norme occidentale, avec un total de 350 chambres. L'aéroport Fascene à l'est de l'île offre des liaisons vers la capitale Antananarivo, vers Milan, Rome, Paris, aux Comores et La Réunion.

Champs de canne à sucre, des plantations d'épices de vanille, clous de girofle, poivre, ylang-ylang et de cannelle et de caractériser l'agriculture de subsistance sur le sol volcanique fertile. L'industrie sucrière a été réhabilité à la fin de 2007, les investisseurs chinois. La capacité de production a été augmentée à 16.000 tonnes de sucre et 11.000 hectolitres d'alcool par an.